Freelance : évitez les erreurs de débutants !

Freelance
 

Ah la vie de Freelance ! Avec ses envies, ses rêves … et ses déconvenues ! Si toi aussi tu as envie ou tu viens de te lancer dans la grande aventure Freelance, alors voici le guide de survie pour démarrer au mieux et se donner une vraie chance de réussir.

 

Pour être au quotidien en contact avec de nombreux Freelance de par mes activités, j’ai eu aujourd’hui l’envie de prendre ma plume et de rédiger ce petit guide de survie à destination de tous ceux qui ont envie de devenir leur propre patron ! La vie de Freelance est pleine de surprise, mais autant éviter les boulettes dès le début pour avoir une vraie chance de réussir non ?

Alors c’est parti pour les 5 erreurs à éviter :

➡ Règle 1 : Savoir s’organiser 

Tu vas très vite t’en rendre compte : être freelance cela n’est pas que gérer ton domaine d’activité. Si tu es graphiste, community manager, expert SEO … pour développer ton activité, il y a des tâches à côté dont il faut s’occuper.

L’administratif, ah oui, je te vois d’ici faire grise mine ! Hé oui, il faut bien s’en occuper de tous ces papiers que tu vas recevoir. Ranger, trier, classer …

La comptabilité. Même avec un statut de micro-entrepreneur, ton activité va demander un minimum de gestion. Et tu l’auras deviné, une mauvaise gestion peut vite entrainer de belles déconvenues. Alors ne négliges surtout pas cet aspect.

Le commercial. Of course ! Si tu te lances en Freelance, c’est pour pouvoir en vivre ! Sinon autant faire du bénévolat. Et pour se développer, il va falloir miser sur le commercial qui sommeil en toi pour décrocher des contrats, et trouver des clients. Il faudra aussi devenir un pro du marketing, des publicités … bref, pas mal de boulot en perspective.

Je ne vais pas lister ici toutes les casquettes d’un Freelance, car il y en a beaucoup. Si tu es quelqu’un d’organisé de nature, évidemment c’est un plus ! Sinon, il va falloir s’y mettre rapidement et te devenir un planning de ces tâches à faire en plus de ton activité. N’oublies pas qu’il y a aussi l’option de sous-traiter en embauchant pourquoi pas un autre freelance pour t’aider dans ta gestion. Pourquoi ne pas prendre une secrétaire-comptable quelques heures par mois pour t’éviter les prises de tête avec tes papiers ?

➡ Règle 2 : Ne pas vouloir investir au démarrage 

Sûrement la plus grosse erreur, que je vois régulièrement. Alors oui, quand on débute, on a pas forcément beaucoup de budget. Et pourtant, suivant ton domaine d’activité, il est plus que recommandé d’avoir des économies pour se lancer.

Ce budget va pouvoir te servir : à payer tes factures en attendant que ton CA augmente. A te faire connaitre en créant ton site internet. A investir dans du matériel de qualité pour bosser au quotidien … Et d’ailleurs, en parlant de site internet, évitez de réaliser votre site avec des plateformes gratuites style Wix, EMonsite ou autre … qui ne donne pas une image professionnelle auprès de tes futurs clients !

➡ Règle 3 : Dire oui à tout et à tout le monde

Là, c’est une question de bon sens et pourtant quand on se lance on a envie de dire oui à tout. Ou plutôt, on ne sait pas dire Non ! Oui mais voilà, dire Non à un prospect c’est dur mais ça évite parfois bien des soucis. Quand on début, on a peur, peur de tout, peur de ne pas réussir.

Mais en prenant en charge des clients avec des demandes qui ne sont pas dans tes cordes risquent de causer bien des problèmes. De même, il ne faut pas brader tes prix. Tu as étudié bien en amont tes services et le prix de tes prestations, alors ne commences pas à rentrer dans le jeu des marchands de tapis.  Si tu fais des créations, tu ne vas pas vendre X à un client et Y à un autre ! Alors gardes bien ta ligne de conduite et apprends à dire Non !

➡ Règle 4 : Ne pas être prévoyant

Tu commences à bien gagner ta vie. Tu as des clients réguliers et tu te dis que t’es tranquille dans ta vie de Freelance ! Oh  oh, les ennuis arrivent …

Il ne faut jamais rien prendre pour acquis et surtout se croire arrivé ! Un gros client peut te lâcher du jour au lendemain et tu vas te retrouver en galère de budget. Alors pour éviter cela, rien de mieux que de toujours être en prospection. Fais-le de manière régulière, même si cela représente 2h par semaine. Fais en sorte de travailler aussi sur ton réseau, de l’agrandir et de créer des liens solides avec d’autres entrepreneurs. Cela sera toujours positif pour ton business.

➡ Règle 5 : Devenir une machine de guerre et oublier la qualité 

La dernière grande erreur que nombre de débutants freelance font c’est d’opter pour la quantité. Tu te dis qu’en faisant de la quantité, tu vas pouvoir avoir un train de vie sympa. Oui mais voilà, quantité rime rarement avec qualité.

Alors prends le temps de bichonner tes clients, d’être à l’écoute de leurs attentes. De prendre aussi du temps pour toi, pour continuer à te former, te développer, et te perfectionner. Tu verras que la qualité est toujours récompensée !

Voilà, j’espère que ce petit guide de survie te permettra d’y voir plus clair. Et surtout, de te mettre en mode réflexion sur ton projet. Quel est ton but ? Ton activité principale ? Comment t’organiser au quotidien ? Faire appel à des pros pour t’aider dans ta communication, ou bien t’épauler pour chercher des prospects … Bref, autant de questions auxquels il faudra trouver des réponses pour se donner une vraie chance de réussir ! Être freelance, c’est un super job, alors fonces et donnes toi les chances d’avoir le job de tes rêves !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *