Entrepreneur : mener de front vos projets en évitant le Burn-out

Burn-out

Devenir entrepreneur, c’est sans doute l’un des plus grand défis d’une vie. Des heures et des heures à n’en plus finir, pour se faire connaitre, développer et vivre de votre activité. Devenir entrepreneur, c’est aussi porter plusieurs casquettes pour le meilleur et pour le pire.

Chaque individu qui se lance dans l’aventure de créer son entreprise le fait pour des raisons qui lui sont propres : avoir une meilleure qualité de vie, travailler pour son compte, pour s’épanouir … La liste est longue et tous les arguments sont louables.

? Entreprendre, c’est à la fois simple et compliqué.

Il suffit de quelques clics sur Internet et vous voilà avec le fameux statut de micro-entrepreneur. Là où certains y voient un aboutissement, il s’agit pourtant du commencement, et le chemin s’annonce un formidable moyen d’apprendre.

Après bien des années à bosser pour ton patron, te voilà donc à ce moment de ta vie où tu as décidé que S.T.O.P, à partir de maintenant tu allais bosser pour Toi. Autour de toi, ta famille, tes amis te soutiennent, alors tu te dis que c’est le moment. Le moment de se lancer et d’être chef d’entreprise. Pendant des années tu as rêvé de cet instant, d’être le Boss. Tu sers le courrier de l’INSEE dans ta main qui mentionne ton SIRET, et tu te dis que tu y es. Comme on dit : y a plus qu’à !

burn out

Passée l’euphorie des premiers jours, des premières semaines à mettre tout cela en place, à créer tes petites cartes de visite et autres flyers que tu vas distribuer un peu partout … A arpenter les salons et autres événements after-work très en vogue pour te faire connaitre. Soudain, tu vas prendre la pleine mesure de ce que sous-entend être un entrepreneur : gérer. Tout gérer. Gérer la paperasse, les devis, les relances, comme un comptable. Gérer la prospection comme un commercial. Gérer ton image sur les réseaux sociaux, comme un community manager. Gérer ton site internet, comme un développeur. Bref, tu l’as compris, la liste est longue et non-exhaustive. Autant de casquettes à empiler les unes sur les autres.

Tu souris certainement en lisant ces lignes, parce que tu te reconnais dans le portrait que je suis en train de dessiner. Parce que tu as sans doute passé de longues soirées à finaliser un de tes projets, que tes nuits sont souvent trop courtes et que parfois même les weekends n’existent pas.

Bien sur, pour atteindre ses objectifs, il faut ne rien lâcher et se donner à fond. Et puis, quand on est entrepreneur, ça parait normal et logique de bosser sans compter ses heures. Personne ne va le faire à ta place ! Sauf que voilà, si tu pars tête baissée la tête dans le guidon, tu risques de t’épuiser plus ou moins vite selon ton degré de résistance, et de courir à l’échec pour finir dans le mur !

? Trois astuces simple à mettre en pratique

Alors pour t’éviter un échec ou de connaitre le fameux Burn-out, un mal tristement célèbre depuis quelques temps, voici quelques pistes de réflexion pour t’aider à gérer au mieux toutes les responsabilités auxquelles tu vas faire face.

1/ Savoir lâcher prise.

Alors oui, ça parait simple dis comme cela. Sauf que c’est une évidence, et que cette évidence pourra faire toute la différence si tu l’appliques. Devenir entrepreneur, c’est gérer bien des choses, beaucoup de choses. C’est être dans le contrôle en permanence. Sauf qu’à la longue, c’est usant et ça va bouffer toute ton énergie.

2/ Apprendre à déléguer.

Et oui, élémentaire mon cher Watson ! Si ton métier c’est d’être menuisier, tu ne seras pas efficace dans le marketing. Si tu es toute la journée sur les routes en rendez-vous clients, pourquoi ne pas embaucher une assistante administrative quelques heures par mois pour s’occuper de gérer tous tes papiers ? Tu gagneras sur tous les plans à l’avenir : plus de temps pour gérer ta production, moins de stress, et moins d’erreurs ! Bref, que du bonus !

3/ Comprendre qu’avoir ses limites n’est pas une marque de faiblesse.

C’est sans doute la clé la plus importante pour réussir. Avoir conscience de ses faiblesses. Personne n’est un super héros. Pas même toi en tant qu’entrepreneur. Et surtout, ça ne veut pas dire que tu es nul ou pas efficace. Tu connais le dicton : fais de tes faiblesses une force. Connaitre ses faiblesses et surtout les accepter te permettra d’avancer plus loin et plus longtemps.

En conclusion :

J’espère que la lecture de cet article t’auras permis de comprendre certaines choses. Et surtout, te permettra de changer des habitudes de vie pour donner le meilleur de toi même dans cette formidable aventure. Devenir entrepreneur, c’est une grande fierté, alors autant mettre toutes les chances de son côté pour réussir.

zen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *